Qu'est-ce que la rhinocérite?

Publié le par gallicusmagister

Eugène Ionesco décrit dans sa pièce de théâtre (1960) une bien curieuse maladie, mais est-ce une maladie? qui transforme les hommes en rhinocéros. Vous allez me dire: pourquoi justement en rhinocéros? pourquoi pas en papillons? La réponse, je la laisse à trois élèves de Troisième 4. Le sujet de la rédaction était: le dernier homme (un nommé Bérenger) est jugé par un tribunal de rhinocéros, racontez.

par Marie, avec humour

(Bérenger entre dans le tribunal, il prend place sur le banc des accusés. Le juge, un vieux rhinocéros, marmonne quelques barrissements mélangés à des mots.
LE JUGE - Le dénommé Monsieur Bérenger ... accusé... intrus... éliminé...
BERENGER - Faites ce que vous voudrez de moi, j'aurai gardé ma dignité jusqu'à mon dernier souffle.
LE JUGE - Silence! Ici présent... un témoin de la violence des paroles de l'accusé. Faites entrer le témoin.
Votre nom et prénom?
LE TEMOIN - Pharyngite... euh! Rhino Pharyngite.
LE JUGE - Bien, Monsieur Pharyngite, exposez-nous les faits.
LE TEMOIN - (se tournant vers Bérenger) Eh bien, je...
BERENGER - Hé! Mais vous parlez? Vous reprenez forme humaine!
LE JUGE - Mon dieu, qu'est-ce que ...? Evacuez la salle!
BERENGER - (resté seul dans le tribunal) Je le savais! J'avais raison depuis le début! La rhinocérite ne m'aura pas eu! (il lui pousse une corne sur le front)



par Viviane, à la manière d'un lynchage de western

LE JUGE - L'accusé est coupable d'offense à la loi de la nature. Parole à l'accusé!
BERENGER - J'ai le droit de rester un être humain? C'est vous qui allez à l'encontre de la nature! Des hommes changés en rhinocéros! c'est naturel, ça?
LE JUGE - Les rhinocéros respectent les lois de la nature! C'est la loi du plus fort qui doit être respectée, nous ne tolèrerons pas que vous ne vous métamorphosiez pas.
PUBLIC DES RHINOCEROS - C'est vrai, Brrr! Maintenant nous avons l'impression d'être puissants! Brrr! Vive les rhinocéros!
BERENGER - Mais, mes amis, vous ne voulez pas me condamner à mort? Moi qui ai vécu avec vous, Monsieur le Logicien, vous ne vous souvenez pas de moi? Ce n'est pas logique tout ça, vous vous en rendez compte?
LE JUGE - La parole aux témoins!
LE LOGICIEN - C'est tout à fait logique, tous les rhinocéros respectent la loi de la nature, or je suis un rhinocéros, donc je respecte la loi de la nature! C'est ce que je veux! Et vous...
LE JUGE - Vous avez deux choix: devenir rhinocéros et vivre ou mourir et rester un homme.
TOUS - Deux choix! Deux choix!
BERENGER - Je préfère encore mourir en homme! Laissez-moi parler à mon ami Jean!
LE JUGE - Parole à Jean!
TOUS - Parole à Jean!
JEAN - IL n'y a plus d'amitié, plus de sentiment pris en compte quand on devient rhinocéros!
LE JUGE - Tout le monde est d'accord? (ils foncent tous sur lui et le piétinent. Ainsi finit le dernier homme.)


par Marion, en insistant sur la tentation

(Bérenger est amené au tribunal des rhinocéros sans savoir que son ancien ami Jean a été nommé juge. La scène se passe dans la plus grande salle du Tribunal. Jean est assis au bureau et Bérenger est à la barre.)
BERENGER - Je ne cèderai jamais.
JEAN - Pourquoi dites-vous cela? Nous n'avons encore rien demandé.
BERENGER - Mais je reconnais cette voix... Jean! mais oui, c'est toi Jean. Dis quelque chose, tu ne vas pas me laisser me faire accuser de refuser d'être un rhinocéros.
JEAN - Tu n'es plus mon ami. Ce sont eux, mes amis. (il montre les rhinocéros) Ils sont ma famille.
BERENGER - Tu mens.
JEAN - Pourquoi ne veux-tu pas nous rejoindre?
BERENGER - Je refuse de faire partie d'une bande de pachydermes.
JEAN - Tu sais, Daisy fait partie des nôtres. Si tu l'aimes, viens la rejoindre.
BERENGER - Oui, je l'aime, mais ce n'est pas une raison. Je l'ai toujours aimée en silence, c'est pas maintenant que ça va changer.
JEAN - Donc tu refuses?
BERENGER - Je refuse.
JEAN - Tu en es sûr?
BERENGER - Sûr.
JEAN - Même pour l'amour de Daisy?
BERENGER - A quoi bon? cet amour n'est pas réciproque.
JEAN - Bien. Je vais donc t'annoncer la sentence.
BERENGER - Je t'écoute.
JEAN - La peine de mort.


En avez-vous déduit à quel genre de maladie appartient la rhinocérite? Ionesco de toute façon aurait refusé de le dire.



Publié dans lectures surprises

Commenter cet article